Suivez Hugues Wenkin sur les traces de la Easy company

« Demandez à n’importe quel vétéran de la campagne du nord-ouest de l’Europe d’identifier le combat le plus rude auquel il a participé et vous pouvez vous attendre à ce qu’il vous réponde le débarquement ou tout autre jour où son unité a subi une expérience émotionnelle sensible.[…] Pour un parachutiste de la 101st Airborne Division, la réponse sera simple : la bataille des Ardennes. Les trente jours entre notre arrivée à Bastogne et la fin de l’attaque du régiment contre Noville le 17 janvier constituent la période la plus intense de combat pour le 506th Parachute Infantry Regiment de la Seconde Guerre mondiale ».

Ces mots sortent de la bouche de Dick Winters, premier commandant au combat de la célèbre Easy Company. L’officier est très expérimenté. Il a participé à la bataille de Normandie et aux pénibles journées de l’opération Market-Garden en Hollande. Pour le passionné de l’histoire, cette phrase résonne d’une manière particulière. Certes, la bataille des Ardennes est célèbre, mais elle est cependant beaucoup moins étudiée que la bataille de Normandie. Il suffit pour cela de comparer le nombre de musées importants dédiés aux deux batailles pour s’en rendre compte. D’un point de vue touristique pour la province du Luxembourg belge, on ne peut que regretter cet état de fait. Nous observons une sous-exploitation chronique de ce potentiel mémoriel ! Nous voulons, à notre modeste niveau, aider à corriger ce triste constat.

Sur les traces de la Easy company à Bastogne!Le but de ce second guide touristique se situe donc dans la continuité du premier, consacré aux témoins d’acier, à savoir partager la passion de l’histoire à travers la mise en valeur de notre très riche patrimoine militaire. Dans cet opus, nous vous proposons de visiter les points chauds du siège de Bastogne avec une attention particulière à la meilleure ambassadrice que nous ayons pour le faire : la célébrité mondiale de la Easy Company, immortalisée au début des années 2000 par la série Band of brothers réalisée par HBO. Les combats de cette petite unité se fondent dans ceux du second bataillon auquel elle appartient, lui-même intégré dans le 506th Parachute Infantry Regiment de la 101st Airborne Division. Aussi, si nous laisserons une place de choix dans les combats du bois Jacques où cette fameuse compagnie E a tenu la ligne de front pendant le siège de Bastogne, nous élargirons le point de vue aux autres principaux secteurs du combat afin de donner la meilleure compréhension possible de la bataille à nos lecteurs. Cela est d’autant plus important que pendant le siège en lui-même, la Easy Company ne fait que défendre ses positions. De l’avis même des spécialistes, son secteur est le moins intéressant de la bataille et pourtant, il est le plus visité aujourd’hui. Cette situation n’enlève rien à son héroïsme. Afin de rendre l’hommage que la bande de frères mérite, nous insisterons à la fin de l’ouvrage sur les opérations s’étant déroulées après la levée du siège, où elle influe le plus sur la bataille par la capture de Rachamps et de Foy en particulier.

Vous êtes prêts ? Vous avez enfilé vos bottes, un jeans confortable, une veste de pluie ? Alors, comme dirait Dick Winters : « Suivez-moi ! »

Hugues Wenkin

« Sur les traces de la Easy company à Bastogne! » d’Hugues Wenkin est disponible en librairies et sur notre e-shop au prix de 19,50 €.