Dans la peau des captifs vert-de-gris – Le Vif

Libérée du joug nazi, la Belgique s’offre une main-d’oeuvre taillable et corvéable à merci : 64 000 prisonniers de guerre allemands, improvisés mineurs et parfois démineurs. Un livre dévoile leur quotidien.

Ce livre, c’est Les barbelés de la vengeance ?, signé Pierre Muller et Didier Descamps.

Découvrez la critique Du Vif/L’Express sur leur site.

Les barbelés de la vengeance ? est disponible en librairie et sur notre e-shop.