Archive de catégorie: QR code

La percée

Etape 2 – Le Combat Command A (3rd Armored Division) entre dans Mons en fin de journée le 2 septembre 1944

Lire la suite

Départ

Etape 1 – L’obélisque en hommage à la Big Red One (1st Infantry Division)

Lire la suite

Attaque du manoir de Brécourt par la Easy Company

La Easy Companyest l’unité américaine la plus célèbre de la Seconde Guerre mondiale. C’est à cet endroit précis qu’elle gagne ses premières médailles en neutralisant une batterie de quatre pièces d’artillerie de 105mm. C’est le lieutenant Winters qui commande les rares hommes de cette compagnie qu’il a pu rassembler.

Drop Zones 3/501st PIR + 1/ et 2/506th PIR + état-major divisionnaire101st Abn-D

Tout autour de ces champs, les paras de trois bataillons et l’état-major divisionnaire vont atterrir. Normalement, leur zone de largage était prévue à l’opposé de Sainte-Marie-du-Mont. Notons que l’éparpillement complet des parachutistes perturbe les Allemands, qui ont beaucoup de mal à identifier les intentions alliées.

Attaque de Poupeville sous les ordres du lieutenant-colonel Ewell

C’est à Pouppeville que les Screammings Eaglesont rempli l’une de leur première mission du Jour J : conquérir la porte de la sortie n°1. Cent-cinquante hommes du 501st PIRsont rassemblés aux côtés de vingt-cinq autres provenant de l’état-major pour mener l’assaut. Il y a là deux généraux, du personnel administratif, des artilleurs, des officiers d’état-major et même un correspondant britannique de l’agence Reuters. L’attaque se solde par six tués et douze blessés côté US. L’adversaire paie un prix bien plus lourd : quinze tués, dix blessés et trente-huit prisonniers.

Limite de la zone inondée par Rommel

Pour renforcer la défense du littoral à cet endroit, Rommel a fait inonder les terres.  Si aujourd’hui elles sont drainées, à l’époque l’étendue d’eau interdisait tout atterrissage de planeur et a considérablement gêné le mouvement vers l’intérieur des terres, obligeant l’assaillant américain à capturer les différentes sorties.

Point de jonction 4th ID et 3/501st PIR

En fin de matinée, c’est ici que les premières vagues de fantassins américains de la 4th Infantry Divisionqui s’enfoncent à l’intérieur des terres rencontrent les parachutistes du troisième régiment du 501st Parachute Infantry Regiment. Ces derniers se sont frayé un chemin depuis leur zone de saut pour venir à  leur rencontre.

Plage du débarquement

Le musée d’Utah Beach est le point de départ de notre randonnée. C’est à cet endroit que se situait le Widerstandnest 5(nid de résistance 5).  Les défenseurs allemands ont été rapidement submergés par les vagues de GI’s. Ils avaient conscience de la menace que faisaient peser sur leurs arrières les parachutistes largués pendant la nuit.